Les leaders politiques Autochtones émergent(e)s

À propos du projet : les nouveaux leaders autochtones en matière de politiques sont de véritables catalyseurs du changement au Canada. Cette prochaine génération de leaders jouera un rôle auprès du gouvernement fédéral et dans l’engagement de celui-ci à créer une nouvelle relation entre les Autochtones et l’État et à mettre en œuvre la réconciliation. Toutefois, l’émergence de leaders compétents, collaboratifs et « conjonctifs » n’est pas le fruit du hasard. Décideurs de demain, ces leaders doivent avoir l’occasion d’explorer et d’analyser l’éventail des modèles de gouvernance présents et futurs, de partager leurs visions de l’avenir et de discuter de leurs rôles et responsabilités.
 
Le Forum des politiques publiques (FPP) bâtira et développera un réseau dynamique de 15 à 20 nouveaux leaders autochtones en matière de politiques dans le cadre d’un projet de trois ans dirigé par des Autochtones. Ce réseau sera constitué de personnes déjà reconnues – la nouvelle génération de leaders montants qui travaillent d’arrache-pied, en dépit des barrières systémiques, pour se positionner en tant qu’agents de changement au sein de leurs communautés.
 
Alors que beaucoup d’initiatives actuelles sont axées sur l’importance d’améliorer la prestation des services aux Autochtones, nous croyons que les graves problèmes auxquels sont confrontées les communautés autochtones peuvent être résolus de manière plus efficace et plus adéquate à long terme en tissant des relations positives et mutuellement avantageuses. Toutefois, à ce jour, il semble y avoir un décalage flagrant entre l’engagement au niveau communautaire et le dialogue théorique de haut niveau nécessaire pour apporter de véritables changements à long terme.

Dans cet esprit, le projet rassemblera des leaders d’opinion autochtones hautement engagés pour débattre de préoccupations cruciales, partager leur histoire, élargir leur réseau de pairs, donner accès à des mentors et créer conjointement une vision de l’édification des nations autochtones, du leadership autochtone et d’une relation renouvelée entre nations – et de ce qu’il faut pour parvenir à des changements concrets.

Méthodologie : la conception et la réalisation du projet seront orchestrées par Karen Restoule (Première Nation de Dokis), lauréate de la Bourse des premiers ministres du Canada 2018 du FPP, et soutenues par l’équipe du FPP. Le projet sera guidé par un cercle consultatif composé de :

  • Kluane Adamek, chef régional (Première Nation de Kluane);
  • Max FineDay (Première Nation de Sweetgrass);
  • Sarah Robinson (Première Nation de Fort Nelson).

Certains thèmes et réalisations clés sont proposés pour la première année, mais les nouveaux leaders autochtones en matière de politiques orienteront eux-mêmes leur propre programme, définiront les résultats, les activités et les thèmes, et choisiront les participants qu’ils souhaitent pour les deuxième et troisième années. Une telle approche soulignera l’importance de l’écoute attentive, du respect et de l’établissement des relations, tout en tirant parti de l’énergie, des passions et des idées de la première cohorte de leaders.
 
Les participants seront choisis par Karen Restoule et le cercle consultatif selon leur niveau d’implication et leur influence sur les politiques et la prise de décisions au Canada dans leurs domaines d’expertise respectifs. Ils se seront forgé une réputation et démarqués de leur propre chef comme des leaders axés sur la collaboration et la recherche de solutions tournées vers la revitalisation de l’édification des nations autochtones et la promotion de la réconciliation entre les Autochtones et l’État. Les participants refléteront aussi la diversité des peuples autochtones à travers le pays – y compris les Premières Nations, les communautés inuites et métisses –, les perspectives des genres, les régions et différents secteurs de politiques.
 
Atelier de deux jours : le FPP organisera un atelier de deux jours à l’automne 2018 pour 15 à 20 nouveaux leaders autochtones en matière de politiques à travers le Canada. Ce rassemblement servira de « hackathon » politique, où les leaders d’opinion prometteurs participeront à un dialogue crucial sur l’état actuel et futur de l’édification des nations autochtones, la relation entre les Autochtones et l’État, le leadership autochtone et l’élaboration de recommandations d’avenues futures. En particulier, ces leaders autochtones pourront notamment :

  • discuter des enjeux politiques actuels et prévus qui touchent les peuples autochtones à travers le pays;
  • travailler auprès des principaux responsables des politiques autochtones, puis en tirer des enseignements sur l’état actuel et futur de la nation autochtone et sur les relations entre nations;
  • se familiariser avec les possibilités et les défis des communautés autochtones dans différents secteurs et diverses régions du Canada par le biais de réflexions entre pairs;
  • créer conjointement une vision pour l’avenir de la relation entre nations et l’édification des nations autochtones;
  • explorer la possibilité de créer un réseau pancanadien de leaders autochtones en matière de politiques.

Rapport : à partir de ces discussions, le FPP produira un rapport contenant des recommandations pour l’avenir de la relation entre nations, la nation autochtone et le leadership autochtone, ce qui contribuera à la constitution d’un forum entre nations en 2019. Ce rapport sera largement diffusé dans les réseaux du FPP, ce qui s’inscrit dans une plus vaste initiative pour soutenir la réconciliation.
 
Échéancier : 2018-2021

Back to top