Le sondage Dialogue national du FPP-Pollara

09/15/2010

Selon le premier des Sondages Dialogue national du Forum des politiques publiques - Pollara MC, la plupart des Canadiens ont des opinions négatives quant au fonctionnement actuel de la période des questions, même s'ils reconnaissent que cette pièce maîtresse du système parlementaire est nécessaire et a un potentiel certain.

En effet, deux tiers (66%) des Canadiens sont d'accord pour dire que la période des questions est « juste une tribune pour permettre aux politiciens de faire les intéressants devant les médias et de tenter de marquer quelques points faciles dans le débat politique » et ils sont une majorité (56%) à « penser moins de bien de notre système de gouvernement à la vue de scènes de la période des questions ».

Ils sont néanmoins 61% à convenir que « les partis d'opposition n'auraient pas l'occasion de demander des comptes au gouvernement » sans elle. Fait significatif : deux tiers (66%) d'entre eux estiment qu'elle « doit être réformée et améliorée ».

« Il est clair que les Canadiens veulent un Parlement plus efficace, dit David Mitchell, président-directeur général du Forum des politiques publiques. Ce que nous dit ce sondage, c'est que le public en appelle aux députés pour qu'ils collaborent de façon plus constructive, et c'est pendant la période de questions que cela doit commencer ».

On demande aussi aux Canadiens, dans le sondage, leur opinion sur l'efficacité des parlements minoritaires récents.